Catégories
Dossiers

Le four solaire : avantages et inconvénients

Il ne faut pas se voiler la face. Même si cuisiner avec le soleil est magique, ce mode de cuisson a certains défauts. Voici un petit récapitulatif pour mesurer les avantages et les inconvénients du four solaire. Découvrez si cet appareil low tech correspond à votre mode de vie !

Les avantages du four solaire

Il fonctionne hors du réseau électrique

L’approvisionnement énergétique a toujours été un enjeu majeur pour les sociétés humaines. Or, un four solaire fonctionne n’importe où, sans être raccordé au gaz, ni à l’électricité. Il produit de la chaleur en concentrant les rayons du soleil, de manière autonome.

Autrement dit, en cas d’absence d’infrastructures, de catastrophe naturelle ou de blackout, il permet de faire bouillir de l’eau ou de cuisiner malgré tout. Ce mode de cuisson est d’ailleurs très utilisé dans les pays en développement.

Cela peut intéresser :

  • les fans d’activités outdoor ;
  • les grimpeurs ;
  • les propriétaires de camping-car ;
  • les plaisanciers ;
  • les pêcheurs ;
  • les suvivalistes.

Il utilise une énergie gratuite

four solaire température maximale
La température maximale d’un four solaire peut dépasser 150°C.

À l’inverse des cuisinières traditionnelles, un four solaire ne consomme ni gaz, ni électricité. Il fonctionne uniquement grâce au rayonnement solaire, une énergie gratuite et inépuisable.

Dans les régions ensoleillées, comme le Sud de la France, ce mode de cuisson permet de cuisiner pendant huit mois de l’année. Utilisé régulièrement, cet appareil permet de réaliser des économies d’énergie importantes. En effet, le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter et cette tendance devrait s’accentuer dans les décennies à venir.

Cela peut intéresser :

  • les foyers qui cherchent un appareil d’appoint ;
  • les gens en délicatesse avec EDF ;
  • les décroissants.

Il est alimenté par une énergie propre

Un four solaire ne dégage pas de CO2, puisqu’il ne consomme ni combustible, ni énergies fossiles. Écologique, ce appareil de cuisson permet de limiter le réchauffement climatique, en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre.

Dans les pays en voie de développement, l’utilisation croissante de fours solaires, sponsorisée par des ONG, permet également de limiter la déforestation. En effet, les populations locales sont encore très dépendantes du bois pour cuisiner.

Cela va intéresser :

  • les personnes souhaitant réduire leur emprunte écologique ;
  • les associations environnementales.

Il préserve les micronutriments

La cuisson au four traditionnel, longue et intense, altère les micronutriments des aliments. En effet, les vitamines et les minéraux supportent mal d’être exposés longtemps à haute température.

Oscillant entre 100 et 160°C, un four solaire préserve les qualités nutritionnelles des produits frais, comme les légumes. La cuisson est plus longue, mais également plus douce. De plus, comme les aliments ne peuvent pas brûler, ils sont plus moelleux et ont meilleur goût.

Cela va intéresser :

  • les végétariens et les vegans ;
  • les adeptes de la médecine chinoise ;
  • les personnes suivant un régime strict ;
  • les sportifs.

Les inconvénients du four solaire

La vitre d'un four solaire.
La cuisson au four solaire a des avantages et des inconvénients.

Il allonge les temps de cuisson

Les temps de cuisson sont quasiment multipliés par deux dans un four solaire. Il est donc hors de question de faire griller au pied levé des toasts au chèvre chaud.
Néanmoins, en anticipant un peu, il est possible de cuisiner au quotidien avec un cuiseur solaire. Pour cela, il suffit de lancer l’appareil le matin avant de partir au travail. À midi, le repas est prêt.

Cela peut décourager :

  • les gens pressés.

Il a besoin d’être réorienté

Pour avoir un rendement optimal, un four solaire doit être correctement positionné, afin de capter le maximum de radiations solaires. Or, pour suivre la course du soleil, il est nécessaire de réorienter le four solaire à intervalles réguliers. Disons environ toutes les 30 minutes. Toutefois, il est tout à fait possible de laisser l’appareil dans la même position, mais il chauffera moins bien. Cela peut être l’effet recherché ; par exemple, pour stériliser des conserves.

Cela peut décourager :

  • les adeptes du tout-automatique.

Il ne fonctionne pas quand il n’y a pas de soleil

Ce n’est pas le moindre de ses défauts : un four solaire ne fonctionne pas quand l’ensoleillement est nul. Néanmoins, il est possible de cuisiner au four solaire, quand le temps est mitigé, avec des éclaircies passagères. En effet, cet appareil bénéficie d’une bonne inertie. Autrement dit, il met beaucoup de temps à refroidir.

Cela peut décourager :

  • les gens qui habitent au Nord de la France.

En résumé :

  1. Un four solaire permet de disposer d’un mode de cuisson performant en pleine nature. Il est parfait pour les gens qui pratiquent des activités loin de la civilisation (randonneurs, grimpeurs, skippers, etc.).
  2. Certes, le four solaire ne fonctionne pas quand il n’y a pas de soleil du tout. Mais il est utilisable en cas de passages nuageux ; soit partout en France.
  3. Il conviendra peut-être moins aux personnes qui ne jurent que par les objets connectés et l’intelligence artificielle.

2 réponses sur « Le four solaire : avantages et inconvénients »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *