Boutique

Afficher tous les 12 résultats

Pourquoi acheter un four solaire ?

L’achat d’un four solaire présente plusieurs avantages. Ces cuiseurs permettent de pratiquer la cuisson au four dans la nature, au cours d’un pique-nique, d’une randonnée, de vacances en camping-car ou d’une sortie en bateau. De plus, la lumière du soleil est une source d’énergie gratuite et inépuisable. Cet appareil permet de faire des économies en réduisant notre consommation d’électricité ou de gaz naturel. Le four solaire est la seule cuisinière qui permet, à terme, d’amortir son coût.

Qu’est-ce qu’un four à effet de serre ?

Un four solaire est un cuiseur écologique alimenté exclusivement par l’énergie du soleil. À l’inverse d’un four traditionnel, il fonctionne sans être relié au réseau électrique ou gazier. Il n’a pas besoin de combustible et peut faire cuire des aliments n’importe où. Il suffit de l’orienter face au soleil pour atteindre de hautes températures. Pour chauffer, ils concentrent les rayons du soleil grâce à des réflecteurs latéraux sur une marmite de couleur noire placée dans un caisson muni d’un double vitrage. Ainsi, la chaleur produite par les parois métalliques sous l’effet du rayonnement solaire est piégée à l’intérieur du four. C’est ce qu’on appelle l’effet de serre.

Qui a inventé ce mode de cuisson ?

On attribue la paternité du four solaire au physicien Horace Benedict de Saussure. Au XIXe siècle, cet inventeur suisse a effectivement testé un capteur solaire dans les Alpes françaises, afin de mesurer la puissance calorifique des rayons solaires. Néanmoins, d’autres scientifiques, comme Augustin Mouchot, le Padre Himalaya ou Félix Trombe, le créateur de la centrale solaire de Mont-Louis, ont prolongé ses recherches.

Quelle est la température maximale d’un four solaire ?

D’après ce que nous avons constaté grâce à un thermomètre de four, ces cuisinières atteignent facilement 150-160°C, si le temps n’est pas nuageux. Quand l’ensoleillement est optimal, nous avons mesuré en Ardèche des températures avoisinant les 180°C.

L’impact environnemental des cuisinières traditionnelles

Notre dépendance aux énergies fossiles a des conséquences sur l’environnement. Nous émettons trop de CO2, ce qui accentue l’effet de serre, un mécanisme pourtant naturel et vital pour nous. Par conséquent, la Terre se réchauffe anormalement. La production d’électricité génère également du gaz carbonique. Ces énergies polluantes représentent 80% de notre consommation énergétique. Dans nos cuisines, le gaz carbonique est issu de la combustion du gaz naturel. Il est donc important d’utiliser autant que possible une énergie renouvelable. Il n’est pas question de remplacer sa bonne vieille gazinière par un four solaire, mais d’utiliser ce dernier comme cuiseur d’appoint, afin de réduire notre emprunte écologique. Dans les régions où le gisement solaire est important, il est possible de cuisiner avec le soleil près de 200 jours par an.

La cuisson solaire en 2020

La cuisson solaire n’intéresse plus seulement les habitants des pays du Sud et les programmes de solidarité internationale. La petite boîte en bois munie d’une vitre a beaucoup évolué. Les fabricants ont fait de gros efforts de recherche pour s’adapter au mode de vie occidental. Aujourd’hui, il existe des tubes qui tiennent dans un sac de transport. Inspirés des collecteurs de chauffe-eaux solaires, ces cuiseurs génèrent des températures élevées grâce au vide, un excellent isolant. On trouve également des fours de forme parabolique, dont le réflecteur se plie comme un parapluie, réglant le problème du stockage. Ensuite, le déficit de puissance des fours solaires étant un serpent de mer, sachez qu’il existe des barbecues très puissants qui peuvent cuisiner des grillades sans charbon de bois. Pour cela, ils concentrent le rayonnement lumineux sur un récipient de type plancha.

La cuisine solaire à la loupe

Plus qu’un guide pour l’achat d’un four solaire, le site Cuiseur-solaire.com est dédié à la culture low-tech. D’Horace Benedict de Saussure, le génial inventeur du premier prototype de four solaire à l’histoire du grand four solaire d’Odeillo, à Font-Romeu dans les Pyrénées catalanes, nous publions des contenus originaux sur la cuisine solaire. Vous trouverez donc une mine d’informations sur le solaire thermique. Dans la partie Test et conseils, nous vous donnons un aperçu réel des températures que vous pourrez atteindre en concentrant les rayons du soleil. Oui, certains cuiseurs solaires permettent réellement de faire bouillir de l’eau en 10 minutes. D’autres sont plus adaptés à la cuisson douce et préservent davantage les nutriments des aliments. Bref, sur ce site, nous vous expliquons en détails comment bien choisir votre four solaire.

Barbecue solaire vs four solaire ?

Avant d’acheter un four solaire, il faut bien distinguer les différents types de cuiseurs écologiques disponibles sur le marché. Un barbecue solaire (ou concentrateur) n’a pas le même rendement qu’un four solaire. Il est constitué d’un plusieurs miroirs en forme d’entonnoir qui concentrent les radiations sur un point précis : le point focal. Aussi puissant qu’une petite plaque de cuisson, il atteint des températures élevées dépassant allégrement les 300°C. Il permet de cuir des grillades, comme un barbecue au charbon de bois, de porter de l’eau à ébullition ou de préparer une friture. Les temps de cuisson se rapprochent de ceux d’une cuisinière traditionnelle. Le port de lunettes de soleil est vivement recommandé.

Où faire l’achat d’un four solaire en France ?

Aujourd’hui, la majorité des cuiseurs solaires viennent des États-Unis et de Chine, où le marché de la cuisine solaire est plus développé. Néanmoins, l’Europe en fabrique aussi. La marque portugaise SunOK commercialise notamment un four solaire de type boîte de bonne facture, le Suntaste 200. Les paraboles solaires P11 et P14 de la marque allemande Sun and Ice sont une référence depuis de nombreuses années. En France, Solar Brother commercialise un four solaire nomade, le Sungood. Et Alain Bivas, médaillé d’or au concours Lépine, propose le Sunplicity, une parabole solaire pliable.
Il est difficile de trouver ces appareils dans les boutiques physiques, même si certains magazins bio en proposent parfois. Pour acheter un four solaire, il est donc nécessaire de commander en ligne.

Comment fabriquer un cuiseur solaire ?

Vous souhaitez faire l’achat d’un four solaire, mais vous trouvez leur prix prohibitif ? Il y a une solution : l’autoconstruction. La construction de fours solaires ne nécessite que quelques bouts de ficelle. Si vous êtes bricoleur, du carton plat et du film miroir adhésif (ou du papier alu) permettent de confectionner des panneaux réfléchissants. Ajoutez des rivets, un sac de cuisson, un faitout recouvert de peinture noire et un couvercle en verre, vous obtenez un four solaire à panneaux permettant de pasteuriser des aliments. Consultez notre blog pour découvrir nos tutoriels complet pour construire pas-à-pas un cuiseur solaire en matériaux de récupération

Les bénéfices pour la santé de la cuisson basse température

La cuisson des aliments au four solaire est non seulement écologique, mais elle permet de préserver les qualités nutritives des aliments. En effet, les nutriments, comme les vitamines et les sels minéraux, sont détruits pendant la cuisson à haute température. À titre d’exemple, la vitamine C, une grande source d’énergie, est dégradé dès 70°C. La cuisson lente, également possible dans une marmite norvégienne, permet de préserver ces molécules bénéfiques pour la santé. Faites une découverte culinaire avec nos recettes de cuisine solaire à la rubrique Test&conseils. Bien meilleurs qu’une boîte de conserve, vos haricots et ailerons de poulet à la cocotte n’auront jamais plus le même goût.

Le boom de l’énergie solaire

Longtemps jugé peu rentable, l’énergie solaire redevient attractive. Alors que le pétrole se raréfie et que le prix des combustibles fossiles flambe, de plus en plus de foyer s’intéresse au photovoltaïque et au solaire thermique. Les installations de panneaux pour alimenter un chauffe-eau se multiplient dans toutes les régions où l’ensoleillement le permet. Briquet, bouilloire, four, les objets solaires sont de plus en en plus recherchés.